Plus de 250 M€ en patrimoine pour High Street Retail

Portfeuille de 15 boutiques en France dont Celio, acquisition 2019 de F&A pour High Street Retail

Le fonds High Street Retail, géré par Cleaveland et accompagné dans ses acquisitions par F&A Asset Management, avait pour objectif de dépasser les 250 M€ de patrimoine. C’est chose faite. L’OPPCI vient de finaliser l’acquisition d’un portefeuille quasi entièrement loué, qui lui permet d’atteindre les 100 boutiques en patrimoine. À l’issue d’un processus compétitif, le véhicule a acquis 15 boutiques de centre-ville situées à Paris (63,5%) et dans de grandes agglomérations de région (36,5%), cédées par un family office et représentant une valorisation de plus de 50 M€. Ces actifs très bien situés – rue Saint-Lazare, de Passy, ou boulevard Saint-Michel à Paris, rue de Béthune à Lille ou rue d’Antibes à Cannes – collent parfaitement au positionnement de l’OPPCI, qui ne cible que des emplacements n°1 dans les grandes villes françaises. L’opération a été financée à 50 % par la Caisse d’Épargne Île-de-France. Le véhicule a également réalisé, en février dernier, une nouvelle augmentation de capital de 15 M€ auprès de ses investisseurs historiques pour financer cet investissement. En novembre dernier, il avait déjà boosté sa capacité en bouclant une première augmentation de capital de 30M€ (lire ci-dessous).

Un portefeuille de build-up Loué pour l’essentiel à des enseignes nationales (Caisse d’Épargne, DPAM, Peggy Sage, Exki…) dans le cadre de baux « investisseurs » en partie renouvelés, le portefeuille ne requiert pas un important
travail d’asset management. « C’est un portefeuille de build-up, qui fait croître notre taille en cohérence avec notre stratégie, explique Maxime Forgeot, président de F&A Asset Management.
Les emplacements n°1 concentrent, et continuerons de concentrer selon nous, l’essentiel de la demande locative dans le cadre du développement omnicanal des enseignes, se focalisant sur quelques emplacements à fort impact. » Créé en mars 2017, le véhicule n’a pas ralenti sa dynamique d’investissement ce premier semestre en bouclant, en plus de cette transaction, une dizaine d’acquisitions valorisées entre 1 et 20 M€. Dans la capitale, il est notamment propriétaire de commerces high street tels que le 141 rue de Rennes dans le 6e arrondissement.

 

Source : https://www.cfnewsimmo.net/L-actualite/Transactions/Plus-de-250-M-en-patrimoine-pour-High-Street-Retail