High Street Retail trouve son financement

High Street Retail trouve son financement

L’OPPCI dédié aux commerces de pieds d’immeubles a séduit un pool bancaire, composé du Crédit Foncier, de la Banque Européenne du Crédit Mutuel et de la Banque Postale, qui apportent au total 69 M€.

L’OPPCI High Street Retail (HSR) complète son equity. Le véhicule créé en mars dernier pour investir dans les commerces de pieds d’immeubles, géré par Cleaveland, a reçu le soutien d’un pool bancaire. Accompagné par F&A Asset Management, la boutique fondée par Maxime Forgeot (ci-contre), l’OPPCI a séduit le Crédit Foncier, la Banque Européenne du Crédit Mutuel et la Banque Postale, qui apportent ensemble 69 M€. Ces financements, qui devraient être prochainement complétés par une autre dette bancaire de 11 M€, permettent au fonds d’atteindre son objectif avec une capacité initiale d’investissement de 160 M€. Un premier tour de table de 80 M€ avait été finalisé en juin dernier, auprès de quatre investisseurs institutionnels (lire ci-dessous). Maxime Forgeot n’exclut pas de porter le volume d’equity de l’OPPCI à 120 M€ auprès de deux autres investisseurs avec qui il est en discussion avancée.

56,5 M€ déjà investis

Ce nouveau soutien valide la stratégie de F&A Asset Management, qui se dédie exclusivement à l’immobilier de commerce. Un profil de spécialiste, avec un savoir-faire sur les opérations complexes, qui séduit les investisseurs institutionnels désireux de s’exposer à cette classe d’actifs dans une logique de diversification, sans avoir à gérer ces investissements en direct. Convaincu que l’immobilier de commerce recèle encore de nombreuses opportunités du fait de ses spécificités, F&A Asset Management a basé la thèse d’investissement de ce premier OPPCI sur des commerces core situés dans des emplacements numéro 1 et n°1bis de la capitale et des grandes villes françaises. Depuis son lancement, le véhicule a déjà réalisé 13 opérations représentant un investissement total de 56,5 M€, et a signé une promesse sur une nouvelle opération pour 17,3 M€ portant sur des actifs à Paris et un portefeuille en région (Rouen, Dijon, Angers, Metz…). D’ici la fin de l’année, le fonds comptera entre 130 et 140 M€ d’actifs sous gestion. « High Street Retail souhaite porter son patrimoine à près d’1 Md€ d’ici cinq ans, mais l’ambition de toute l’équipe de F&A Asset Management est surtout de devenir un partenaire privilégié à la fois d’High Street Retail et de ses investisseurs, pour leur permettre d’investir à bon escient sur cette classe d’actif complexe qu’est le commerce (centres commerciaux et retail parks inclus), mais aussi des enseignes et des décideurs locaux pour encourager le développement raisonné et la restructuration de l’urbanisme commercial », précise Maxime Forgeot.

 

Auteur : SOPHIE DA COSTA pour CFNews Immo & Infra